Libération à l’heure du lifting

Un « lifting ». C’est par ce mot que le directeur des éditions de Libération Johan Hufnagel  définit les changements dans la maquette qui viennent d’être opérés pour la version print du quotidien. Période électorale française plus que chargée oblige, Libé lance en effet une nouvelle rubrique quotidienne sur les campagnes présidentielle et législatives qui « fera la part belle » au fact-checking  avec une section « Désintox » tout en laissant aussi « une très large place à l’enquête et aux reportages de terrain, aux sujets de fond et aux idées », selon un édito du patron des éditions. Autres changements, les pages d’actualité Expressos, qui rassemblaient jusqu’alors  les informations développées sur le site, sont désormais intégrées dans des séquences traditionnelles (Monde et France). Si les pages Evénement, Editos et Idées ne changent pas, elles sont renforcées le jeudi avec dix pages consacrées au débat intellectuel et à l’actualité des essais en France et dans le monde. Les quatre pages Culture quotidienne, enrichies le mercredi (cinéma) et le samedi (images, musique, livres) ne bougent pas non plus. Côté web, Johan Hufnagel annonce l’ouverture cette semaine sur le site d’un nouvel espace « dédié à l’analyse des idées de la droite extrême ». Baptisé «L’œil sur le front», celui-ci qui intègre la nouvelle rubrique politique, permettra « aux journalistes, citoyens et chercheurs de montrer comment le Front national, ses alliés et ceux qui le miment tentent de s’imposer dans le discours politique, localement et nationalement. Et comment ces idées s’installent dans les esprits ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par