Un livret pour les droits de l’enfant signé Bayard Jeunesse

Bayard Jeunesse

À l’occasion du 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant le 20 novembre 2019, Bayard Jeunesse édite un livret pour sensibiliser les enfants de 7 à 11 ans, à leurs droits et leur permettre d’en comprendre les enjeux. En effet, si depuis 30 ans de nombreuses améliorations en matière de santé, éducation, sécurité, travail et liberté d’expression ont été faits, bien des combats sont encore à mener en France et dans le monde. La maison d’édition édite ainsi avec ses rédactions et en partenariat avec la Dynamique « De la Convention aux Actes ! », un livret intitulé « Tous les enfants ont des droits », pour leur apporter des connaissances sur cette thématique et leur proposer des activités ludiques.

Quoi de mieux, par exemple, pour comprendre les notions d’égalité et d’intérêt supérieur de l’enfant, dans ce support déjà en ligne, que de se lancer dans un quizz, sinon dans la lecture de portraits d’enfants du monde entier ? De découvrir le parcours d’Adil, réfugié albanais en France qui ne va pas à l’école, de Riya, en Inde qui ne peut être soignée lorsqu’elle est malade, de Nathan qui souffre de maltraitance, ou encore de Nour qui vit dans un camp de réfugiés au Moyen-Orient et de Najiba qui ne peut pas faire les mêmes choses que les garçons dans son pays…

Un support qui permet aussi aux petits de comprendre toutes les évolutions qui ont eu lieu à ce sujet dans le monde, depuis la création de la Convention et qui se voit d’ailleurs soutenu par le Défenseur des droits et de la Défenseure des enfants, son adjointe (Geneviève Avenard). « Un enfant ne peut pas porter tous les malheurs du monde sur ses épaules. En revanche, il peut s’informer, à hauteur de son âge, sur ce qui se passe dans le monde, ouvrir son regard, se laisser toucher par des situations qui dépassent son propre quotidien. Pour que cette étape soit constructive, l’enfant a besoin d’espoir, de solutions, d’encouragements. C’est ce que nous lui proposons dans ce livret avec, pour chaque cas abordé, un zoom sur une “bonne idée” : une initiative prise pour faire progresser les droits de l’enfant. Il reste de nombreux combats à mener, en France et dans le monde entier, pour que cette Convention soit pleinement respectée. Et pour cela, la première étape est d’en parler ! » explique d’ailleurs Gwénaëlle Boulet, rédactrice en chef du livret et du magazine Astrapi, dans un communiqué. Aussi, ce n’est pas la première fois que la maison d’édition édite de tels livrets. En 2018 par exemple, elle avait pris l’initiative de publier un livret contre les violences sexuelles faites aux enfants.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par