Marie-Christine Saragosse reconduite à la présidence de France Médias Monde

saragosse_0

Privé de président-directeur général depuis deux mois à cause d'un imbroglio administratif, France Médias Monde (France 24, RFI, Monte Carlo Doualiya) va retrouver sa dirigeante Marie-Christine Saragosse, reconduite sans surprise mercredi par le CSA au terme d'une nouvelle procédure. Son mandat durera 5 ans à compter de lundi prochain, indique le CSA qui précise avoir "apprécié l'expérience et la compétence de Mme Saragosse qu'attestent tant son parcours professionnel que les actions qu'elle a engagées depuis son premier mandat à la tête de l'entreprise". Le Conseil était en formation restreinte, à 4 Sages au lieu de 7, deux membres -dont le président Olivier Schrameck- étant absents pour raisons de santé et une autre en déplacement à l'étranger. Le vote requérait donc l'unanimité, a rappelé la Correspondance de la Presse. Cet épisode clôt une période d'instabilité pour l'audiovisuel public alors que se profile une vaste réforme du secteur : Radio France et France Médias Monde avaient perdu leur PDG pour des raisons différentes à quelques jours d'intervalle.

Marie-Christine Saragosse, à la tête de France Médias Monde depuis 2012, avait été reconduite l'an dernier pour un mandat de cinq ans. Pour ce nouveau mandat, qui a démarré le 5 octobre, elle aurait dû faire parvenir dans un délai de deux mois à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique une déclaration de situation patrimoniale de fin de fonctions ainsi qu'une nouvelle déclaration d'intérêts. Sauf qu'elle ne l'a pas fait à temps, faute selon ses explications d'avoir été avertie d'un changement des modalités de déclaration, ce qui a fait automatiquement tomber son mandat. Le CSA a alors décidé de relancer une procédure classique de nomination, pour laquelle ne s'est manifesté qu'un seul autre candidat, Michel Goldstein, ancien sportif professionnel qui travaille au service des sports de France Télévisions, face à la favorite Mme Saragosse. Lors de son audition devant le CSA, elle a déclaré que "peu de pays ont la chance de disposer d'un opérateur audiovisuel mondial et multilingue", un "outil de statut international", qui permet à la France de "porter sa vision singulière dans la bataille des idées qui se joue". Se félicitant de la hausse de l'audience ces dernières années, elle a salué le fait que "face à une concurrence violente", "dans laquelle le plus modeste de nos compétiteurs a 50 millions d'euros de budget de plus que nous", "France Médias Monde a tenu son rang et a joué dans la cour des grands". Détaillant son projet, qu'elle avait déjà présenté l'année dernière, elle a nsisté sur la nécessité de renforcer la présence du groupe dans le monde, avec le "développement de langues étrangères-clés". Elle a rappelé que France Médias Monde était "une jeune entreprise dont la création remonte à 2012", au sein de laquelle il fallait "mieux travailler ensemble" et poursuivre "l'harmonisation sociale", évoquant notamment des "départs ciblés" prévus pour cette année. Marie-Christine Saragosse avait été nommée directrice générale en charge de la stratégie à France Médias Monde après l'annulation de son mandat, afin d'"éviter toute rupture" dans les activités du groupe. C'est le doyen des administrateurs du groupe, Francis Huss, qui assurait l'intérim de la présidence.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par