Mediapart achève la mise en place de sa nouvelle structure économique

mediapart

Edwy Plenel et Marie-Hélène Smiejan lors de la conférence de presse du 02/07/2019

(© Thierry Wojciak/CBNews)

Mis en place fin septembre, la nouvelle structure de Mediapart est désormais opérationnelle. Mardi 15 octobre, Mediapart est devenu la propriété du Fonds pour une presse libre (FPL) via une Société pour la protection de l'indépendance de Mediapart (SPIM). « Toutes les actions ayant été rachetées, Mediapart appartient désormais à une structure non capitaliste, à but non lucratif ». Le journal en ligne, onze ans et sept mois jour pour jour après son lancement, est selon lui « entré dans une nouvelle époque de son histoire ».

« C'est l'aboutissement d'un projet sans précédent dans la presse française, dont nous avions annoncé la mise en œuvre il y a plus de cinq ans, en mars 2014 », indique le journal. Le Fonds pour une presse libre est éligible aux dons de particuliers ou d’entreprises. Son objectif est la défense et la promotion de la liberté de la presse, de l'indépendance du journalisme et du pluralisme de l'information. « Son conseil d'administration, qui a déjà tenu trois réunions et constitué son conseil stratégique, organise actuellement sa montée en puissance progressive avec, d'ici la fin de l'année, une communication publique appuyée sur un site internet expliquant ses finalités et permettant de lui soumettre des demandes ». « Notre entreprise n'a donc plus d'actionnaires, son capital étant devenu incessible, non achetable et non spéculable. Cette sanctuarisation de la propriété de Mediapart préserve définitivement son indépendance », se félicite le journal.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par