Mobilier publicitaire : Clear Channel en pôle position pour la ville de Paris ?

Mupi vide sur les Champs Elysées

La consultation menée par la ville de Paris concernant son marché du mobilier publicitaire pourrait trouver son épilogue début avril. En effet, selon des informations de presse vendredi, le groupe Clear Channel tiendrait la corde face aux groupes ExterionMedia et JCDecaux pour l’obtention de ce marché historiquement détenu par ce dernier, entre 1976 et fin 2017. Le marché de 5 ans, dont l’appel d’offres avait été publié en juillet 2018, rappelle ainsi La Correspodance de la Publicité, porte sur 1 630 mobiliers d’un maximum de 2m², soit 5 600 faces publicitaires, pour un montant global de plus de 200 millions d’euros. Cependant, rien n’est joué, les acteurs du secteur de la communication extérieure étant très prompts à déclencher des procédures de référé précontractuel devant la justice administrative, souligne encore cette même source. Pour mémoire, Clear Channel et ExterionMedia avaient tous les deux contesté devant la justice l’attribution de ce même contrat à JCDecaux en 2017. Un contrat provisoire avait alors été conclu entre le numéro un mondial du secteur et la ville de Paris, mais il avait été annulé puis invalidé définitivement par le Conseil d’État en 2018. Dans la foulée, les mobiliers concernés avaient été démontés dans la capitale. Vendredi, le groupe JCDecaux a pour sa part officiellement annoncé le gain pour une durée de 8 ans du contrat de concession de services des colonnes et mâts porte-affiches de la ville de Paris.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par