Molotov s’accorde avec Orange

Le service de télé sur internet Molotov a signé un accord avec OCS (le bouquet d'Orange qui diffuse notamment la série culte Game of Thrones), auquel ses plus d'un million d'utilisateurs vont pouvoir s'abonner dès ce mercredi. Le bouquet d'Orange sera disponible sur Molotov au tarif de 11,99 euros par mois, sans engagement, et avec la possibilité d'enregistrer jusqu'à 100 heures de programmes, a annoncé la start-up à l'AFP. Molotov élargit ainsi son offre payante, à coup de films et séries "premium", et peut notamment espérer séduire des fans de Game of Thrones, dont OCS diffusera la septième saison en exclusivité en France à partir du 17 juillet. "C'est une étape vraiment importante, quasiment un an jour pour jour après l'ouverture de notre service", a déclaré à l'AFP Jean-Marc Denoual, cofondateur et directeur général de Molotov, pour qui "cela ouvre aussi la voie à d'autres pistes de collaboration avec d'autres éditeurs premium". "Les négociations ont été longues" pour conclure cet accord d'une durée de "plusieurs années", dit-il, sans en dévoiler les conditions financières. Le groupe cherche à nouer d'autres accords du même type notamment en matière sportive. "On négocie avec tout le monde car notre logique est l'agrégation", dit le dirigeant. "Nous avons vocation à héberger tout le monde, et notre prochaine cible, c'est le sport, nous avons envie d'avoir une offre sportive premium. On y travaille et nous allons discuter avec l'ensemble des acteurs (...) pour avoir le choix le plus large possible tout en restant pertinent", dit-il. Molotov, qui a levé 22 millions d'euros en décembre avec sa promesse de révolutionner la façon de consommer la télé, poursuit ainsi son développement à grands pas. Le service a franchi en avril le cap du million d'utilisateurs, et depuis "le rythme des recrutements s'accélère", assure Jean-Marc Denoual, sans donner de chiffres plus récents. Molotov devrait ainsi franchir la barre des deux millions d'utilisateurs d'ici la fin de l'année : "on a mis neuf mois pour passer un million et probablement qu'on mettra moins de temps pour passer le prochain", avance-t-il. (avec l'AFP)

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par