Le Monde booste ses pages Eco

« Une fierté ». Le directeur du journal Le Monde Jérôme Fenoglio s’est réjoui mercredi qu’au sein des colonnes du journal, l’économie soit devenue « un sujet », elle est « naturelle », 5 ans après le lancement du cahier quotidien dédié. « La vie des entreprises, c'est la prolongation de certaines politiques (…) l'économie est devenue un point d'entrée, notamment vers des publics plus jeunes. Nous voulons amplifier ce mouvement", a-t-il souligné. Aujourd’hui seconde rubrique du quotidien en volume d’articles avec un taux de lecture de 11mn/visite, selon des données fournies par le dirigeant, le cahier connait cependant sa relance. « Ni une révolution ni une nouvelle formule » il se renforce tout de même dès mercredi en s'intéressant davantage à l'économie numérique, à l’Asie, et notamment à la Chine, ou encore aux informations environnementales, sans changement de pagination. Côté numérique, le nouveau cahier doit « raconter ces révolutions en prenant bien la mesure des choses », a indiqué M. Fenoglio, et se développera « fortement » sur l’Intelligence artificielle (AI) avec une journaliste dédiée, mais « calmement, sans tomber dans des mouvements de modes ». Le journal va en outre proposer une nouvelle page hebdomadaire, Mutations, dédiée aux solutions proposées par les entreprises pour répondre aux défis environnementaux, en collaboration avec le service Planète du journal. Le service économie est le plus gros du journal avec une trentaine de journalistes. A l'étranger, la vingtaine de correspondants du Monde doivent désormais consacrer la moitié de leur temps à l'économie. Le cahier ambitionne également de « stimuler le débat » avec plus de chroniques et de tribunes. Dans la foulée, Le Monde Argent est « réinventé », faisant l’objet d’un « toilettage complet », assure le directeur du Monde. « Il y aura plus d’entrées, deux dossiers thématiques avec le plus de pédagogie possible », relève-t-il encore. Enfin, le cahier Economie a également permis au Monde de se renforcer auprès des annonceurs. « Nous avons une crédibilité publicitaire sur ce sujet", a ainsi déclaré la présidente de la régie publicitaire du groupe Le Monde, Laurence Bonicalzi Bridier.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par