Le Monde :  le duo Pigasse-Kretinsky à l’offensive

lemonde

Les relations entre Mathieu Pigasse et Xavier Niel au sujet du groupe Le Monde vont-elles encore un peu plus s’envenimer ? Tout porte à la croire. En effet, selon une information de Challenges, M. Pigasse serait en train de négocier avec l’héritier américain de feu Pierre Bergé, Madison Cox, la cession à parts égales entre lui et Xavier Niel des 26,6% qu’il détient au sein du Monde. Une transaction prévue de longue date par Pierre Bergé soi-même, en cas de décès, auprès du fondateur de Free et du banquier d’affaires avec qui il avait racheté Le Monde en 2010. Mais parallèlement, rappelle Challenges, Matthieu Pigasse associé à l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky est actuellement en négociation avec le groupe espagnol Prisa pour la reprise de ses 20% détenus dans la holding Le Monde Libre, propriétaire des trois quarts du capital du groupe de presse. Deux mouvements financiers concomitants qui permettraient au duo Pigasse-Kretinsky de voir s’envoler leur participation au sein du groupe Le Monde à près de 60% de son capital, à l’échéance 2021. Pour mémoire, à l’automne 2018, Matthieu Pigasse avait revendu à Daniel Kretinsky 49% de sa holding personnelle, le Nouveau Monde, qui détient ses actifs dans les médias (Le Monde, LNEI…). Toutefois, MM. Pigasse et Kretinsky qui deviendraient au final majoritaire au capital du Monde, ne le seraient pas immédiatement en termes de droits de vote, souligne pour sa part Le Figaro sur son site internet. Mais en 2021, le nouveau trio composé de Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky disposeraient de droits de vote équivalents. De quoi envisager sans peine « quelques » crispations à venir.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par