La Montagne : ‘’être capable de changer en permanence face aux usages’’ (Soizic Bouju)

Le quotidien La Montagne fête toute cette année son centenaire, dont les festivités ont été présentées la semaine dernière à Clermont-Ferrand. L’opportunité pour Soizic Bouju, directrice générale déléguée du groupe Centre France*, de passer en revue l’actualité du quotidien, ses questionnements comme ses ambitions et ses réalisations. Interview.

CB News : Toutes ces dernières semaines, vos confrères de la presse quotidienne régionale (La Provence, La Voix du Nord, Le Télégramme…) ont eu à faire face à des violences de la part de personnes se revendiquant du mouvement de Gilets Jaunes. La Montagne a-t-il également été pris pour cible ?

Soizic Bouju : Nous avons été empêchés de livrer des journaux depuis notre centre d’impression à Auxerre. Il y a eu des également des tentatives d’intrusion dans certaines locales, notamment à Brive-la-Gaillarde. Notre rédactrice en chef Sandrine Thomas est allée au contact, courageusement, pour échanger avec les manifestants. Pour expliquer que notre rôle est de rendre compte. Nous avons, aussi, communiqué en interne pour remercier nos collaborateurs qui mènent leur mission dans des conditions parfois compliquées.

CB News : Est-ce que dans les faits, ce mouvement des Gilets Jaunes pourrait se traduire par une rubrique, une page dédiée dans le quotidien ?

Soizic Bouju : Nous réfléchissons plus largement, depuis quelques temps déjà, à la façon d’animer et d’organiser les contributions de nos lecteurs face à l’actualité que nous fournissons.

CB News : C’est-à-dire ?

Soizic Bouju : Depuis quatre ans, au sein de notre groupe Centre France et, bien sûr, à La Montagne, nous menons une politique dynamique de transformation qui a débuté par la rédaction et la mise en forme d’un projet concret : « La feuille de route éditoriale ». Il consiste à remettre, quel que soit le support et le caractère de nos offres, notre métier éditorial au cœur de la valeur du groupe et de son organisation. Nous avons travaillé avec les rédactions, mené des opérations pilotes. Il y avait trois aspects importants. D’abord la confiance, qui est primordiale pour la continuité. Nous nous sommes ainsi demandés comment encore nourrir cette confiance différemment avec des supports différents. Ensuite, la présence sur le terrain afin de prendre le pouls du territoire, à la rencontre de ceux qui le font (experts, lecteurs…). Enfin, la contribution, c’est-à-dire comment faire en sorte que là où un média délivrait jusqu’alors de l’information aux lecteurs, il se doit d’inventer des solutions qui permettent aux gens de nos territoires de participer à la construction des offres éditoriales. Nous, médias, nous avons la responsabilité d’animer et de faire collaborer avec du sens tous nos lecteurs et nos contributeurs. Dans ce cadre, nous avons créé des newsletters, des productions et des offres éditoriales…

CB News : Et en 2019, quels sont les enjeux qui attendent La Montagne ?

Soizic Bouju : Nous ambitionnons d’ores et déjà de partir à la rencontre de nos territoires dans le cadre du grand débat national lancé par le Président de la République. Ce n’est pas seulement l’idée de donner la parole aux Gilets Jaunes, mais à toutes les composantes de la population. Pour dire, se demander : quelle est la température ? quelles sont les préoccupations des gens ? Nous venons aussi de lancer La Compagnie Rotative, un incubateur de start-up dont la 1ère promotion sera constituée début mars. La nouvelle entité vient compléter un dispositif qui est tout de même en place depuis quatre ans.

CB News : La personnalisation est également un sujet ?

Soizic Bouju : Tout à fait. Nous travaillons sur la personnalisation, les applis dédiées… A La Montagne, nous sommes dans une logique de verticalisation (sport, loisirs, santé, etc.). Nos annonceurs, on le sait, sont en attente d’une hyper-valorisation de nos offres, qu’elles soient on ou off-line. Ces contenus ont la nécessité d’être plus dédiés que généralistes. Le site du quotidien bénéficie par exemple de cette verticalité avec une offre Economie en miroir avec notre titre print La Montagne Entreprendre. De même, notre titre Sport Auvergne, existe sur le site du journal dans la rubrique Sport. Cette imbrication de thématiques et de verticales n’est pas « décorrélée » du support général. Nous étions une offre généraliste, aujourd’hui nous proposons à différents moments de la journée et sur différents supports des thématiques de plus en plus variées.

CB News : Fin 2017, Centre France fait l’acquisition du site pecheur.com. D’autres opérations de croissance externe sont-elles prévues ?

Soizic Bouju : Nous ne fermons pas la porte. Mais nous sommes toujours dans l’intégration de ce site que nous avons racheté dans une logique d’intégration de territoire. Cela nous occupe beaucoup en termes marketing, contenus, data, commerciaux… Ainsi que dans les synergies avec nos contenus La Montagne, notamment. Puis, nous travaillons actuellement au déploiement d’une offre chasseur.com. Dans un autre registre, coté événementiel, nous développons la création et l’organisation de festivals de musique. D’autres projets de ce type sont également à l’étude.

CB News : Dans votre région, le duopole Facebook-Google : ami ou ennemi ?

Soizic Bouju : Notre travail quotidien c’est de maintenir nos lecteurs sur notre site, même si nous sommes tout à fait attentifs à l’engagement issu des réseaux sociaux. Il est toutefois à noter que les territoires qui nous couvrons sont souvent ruraux, que parfois même la connexion internet est difficile, c’est une réalité. Puis, soyons humbles, nous avons toujours eu de la concurrence. Nous n’avons jamais été exclusif sur notre territoire. Cependant, nous ne les ignorons pas. Google et Facebook ont tout de même bougé, se sont ouverts. Ils ont conscience qu’ils n’ont pas intérêt à ce que l’on soit un peu plus fragilisés. Ils sont attentifs aux initiatives numériques et éditoriales que nous menons. Nous avons tout intérêt à collaborer tant que notre périmètre est respecté. Je ne vous cache toutefois pas que c’est un deal à renouveler en permanence (sourire).

CB News : RGPD, données personnelles, label Digital Ad Trust, fraude, visibilité…

Soizic Bouju : La Montagne a dans son ADN une logique de respect de la personne humaine qui se retrouve dans les problématiques très concrètes du jour tel que le RGPD que vous citez. Ce retour à la confiance, au respect de la donnée personnelle, est très important pour nous.

CB News : Quel est l’avenir de La Montagne qui fêtera ses 100 ans le 4 octobre prochain ?

Soizic Bouju : Ce centenaire, pour nous, c’est remercier les salariés qui en ont fait l’Histoire. L’occasion de leur dire que toute cette année faite d’événements, de rencontres et de festivités, que nous comptons plus que jamais sur eux. Aujourd’hui, notre métier n’a pas fondamentalement changé, ce sont les supports et les technologies qui ont transformé l’approche, tout comme la vitesse avec laquelle il faut rendre compte de l’information. Notre travail, ce n’est plus de définir notre avenir industriellement, de façon linéaire. J’ai la conviction que ce qui fera la différence pour un groupe comme le nôtre à se projeter dans l’avenir, c’est notre capacité à nous interroger constamment sur la manière de produire, et être capable de changer en permanence face aux usages mouvants. Ce qui fera la valeur de notre métier, c’est réagir du mieux et le plus vite possible.

* : Le Berry, L’Echo Républicain, L’Eveil de la Haute-Loire, Le Journal du Centre, La Montagne, Le Populaire, La République du Centre, L’Yonne Républicaine…

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par