Municipales : Radio France réactive ses dispositifs

radio

Radio France a annoncé jeudi avoir réactivé ses dispositifs dédiés aux élections municipales dans la perspective du second tour, en mettant encore plus l'accent sur les reportages de terrain et les débats, pour aider les Français à suivre cette campagne électorale malgré les contraintes liées à l'épidémie de coronavirus. Dans cette élection « pas comme les autres », et après un 1er tour marqué par une abstention record, les antennes de Radio France, dont les 44 radios locales de France Bleu, mais aussi France Inter, France Info et France Culture, entendent jouer un rôle particulier, en aidant les électeurs à s'informer, en tâchant de surmonter les contraintes liées au Covid-19, a souligné à l'AFP Eric Valmir, secrétaire général à l'information du groupe public.

Durant le confinement « on a vu que les Français avaient envie de parler, on avait des reporters partout sur le terrain et les gens sont allés vers nous, ils avaient besoin de lâcher ce qu'ils avaient sur le coeur », témoigne-t-il. Pour ce second tour, qui se déroulera dans 5.000 communes, « nous allons nous faire le relai de cette parole, tout en la contextualisant », dit-il. Une volonté d'aller au plus près du terrain réaffirmée, même si les reporters continueront d'appliquer des mesures barrière strictes, comme le fait d'interroger les interlocuteurs à l'aide d'une perche pour garder les distances.

Les différentes stations vont donc multiplier les délocalisations, journées spéciales et reportages, pour rendre compte des enjeux locaux, aller à la rencontre des citoyens et de la société civile: France Inter fera notamment des focus à Paris, Lyon et Marseille et dans 10 villes clés du scrutin; franceinfo repartira le 22 juin sur « la route des municipales », après avoir sillonné le pays dans son « bus des municipales » avant le 1er tour; et France Culture proposera des reportages au coeur des « points chauds » du scrutin, et des éclairages sur le secteur culturel sinistré par la crise du Covid-19.

France Bleu organisera de son côté des dizaines de débats dans tout le pays, comme elle l'avait fait avant le 1er tour. Des débats plus que jamais essentiels, selon Eric Valmir, alors que les meetings sont bannis et que le porte-à-porte sera réduit. Une vingtaine de débats sont déjà calés et le total devrait grimper, certaines stations locales espérant parvenir à en organiser plusieurs. Et, à défaut de pouvoir assister en personne à ces échanges, le public pourra les suivre en visio-conférence. Enfin, des soirées spéciales et matinales consacrées au bilan du scrutin ont été reprogrammées, et les électeurs pourront retrouver les résultats de leur commune sur le site de France Bleu.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par