Netflix revient s’installer en France et annonce 7 projets hexagonaux

Netflix, le retour. En France. Le service de streaming a en effet décidé d’installer à nouveau une représentation dans l’Hexagone après y avoir posé ses valises en 2015, pour en repartir peu de temps après face à une réglementation qu’il trouvait envahissante et pénalisante pour son développement. Séquence bouderie terminée, Netflix constituera donc d’ici 2019 une équipe d’une vingtaine de personnes, a indiqué son fondateur et président Reed Hastings, de passage dans la capitale. Une équipe qui aura d’ores et déjà du pain sur la planche puisque Netflix a annoncé vendredi la mise en chantier de 7 projets de programmes en France : « Family Business » (titre provisoire), comédie composée d’épisodes d’une demi-heure qui raconte comment un jeune homme recrute ses meilleurs amis pour sauver le commerce familial (Les Films du Kiosque et Five Dogs)  « Marianne », qui met en scène une jeune romancière qui découvre que les personnages monstrueux qu’elle a créés dans sa série de romans horrifiques sont réellement en train de prendre vie (Empreinte Digitale et Federation Entertainment)  une série adaptée du livre « Vampires » de Thierry Jonquet  « Plan Cœur », comédie romantique (8x30 mn), disponible d’ici la fin de l’année  « Banlieusards », le benjamin d’une fratrie issue d’une banlieue sensible de Paris devra choisir auquel de ses deux frères aînés il veut ressembler (Les films Velvet et Srab Films)  « La grande classe », deux meilleurs amis d’enfance décident de retourner dans leur ville natale pour participer à une soirée d’anciens du collège avec un but secret (2425 Films)  « Solidarité », documentaire qui suit le parcours de héros anonymes qui aspirent à changer le monde (Valdes et Wagram Films)  « Paris est une fête » (titre provisoire) raconte une histoire d’amour dans la capitale (21 juin cinéma, French Lab Agency et Les Idiots).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par