Nouvelle édition de l’opération ‘’Sport féminin toujours’’ à la TV

De nombreux médias vont mettre en avant le sport féminin en diffusant des reportages et des compétitions le weekend du 9 et 10 février, dans le cadre de l'opération annuelle "Sport féminin toujours", dont le programme a été dévoilé mardi au Conseil supérieur de l'audiovisuel. Parmi les programmes en direct, France 2 diffusera notamment le match de rugby Angleterre-France comptant pour le tournoi des VI Nations, dimanche à 13h30, avant le match des hommes. BeIN Sports, France 4 et France Ô, mettront à l'honneur ce weekend la Fed Cup de tennis opposant la Belgique à la France, en direct de Liège. La chaîne L'Equipe sera sur les pistes de ski et sur les tatamis avec le Grand Slam de judo de Paris. Eurosport 2 proposera de son côté le quart de finale choc de la Coupe de France de foot, Lyon-PSG, samedi à 15h45, commenté à la radio sur RMC. La médiatisation du sport féminin "est un levier puissant pour accroître le nombre de pratiquantes", a souligné la ministre des Sports Roxana Maracineanu, lors d'une conférence de presse au CSA. "Il y a aussi un enjeu économique pour les diffuseurs qui est d'attirer un autre public", a ajouté l'ex-nageuse. Le sport féminin n'a représenté qu'entre 16 et 20% du volume horaire de diffusion de retransmissions sportives en 2016, contre 14% en 2014 et 7% en 2012, selon le CSA. Ce weekend, de nombreux clubs organisent aussi des matchs entre sportives ou des journées portes ouvertes, à quelques mois de la Coupe du monde féminine de football, qui se tiendra en France du 7 juin au 7 juillet et sera diffusée sur TF1 et Canal+... et à 2.000 jours des JO 2024. "Ce sujet ne concerne pas que le sport mais toute la société", a souligné la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. "Le sport montre que les femmes ne sont pas forcément passives mais peuvent aussi être puissantes", a-t-elle souligné. Les footballeuses, par exemple, "jouent super bien et elles ne font pas de chichi, c'est beau à voir", a lancé la marraine de l'opération, la championne du monde de judo Clarisse Agbegnenou. "On en a marre des hommes qui se roulent par terre et font du théâtre", a-t-elle plaisanté. Entre 2012 et 2017, le taux des licences féminines tous sports confondus est passé de 37% à 38,3%, soit une augmentation de 471.010 licences délivrées à des femmes ou des jeunes filles, selon des chiffres du ministère des Sports. Les femmes, qui pratiquent surtout la marche, la natation et le fitness, restent sous-représentées dans les sports collectifs, avec seulement 17% de licenciées en 2017.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par