Nouvelle formule et nouveau format pour l'Est Républicain et Vosges Matin

L'Est Républicain et Vosges Matin (groupe Ebra) sont passés mercredi au format tabloïd et ont opté pour une formule en cahiers afin de "mieux répondre" aux attentes de leurs lecteurs. "Nous avons profité du changement de format pour repenser fondamentalement le contenu des journaux", selon Jean-Marc Lauer, rédacteur en chef de l'Est Républicain qui assure que "les premiers retours sont très bons". Dernier quotidien du groupe L'Est Républicain encore en grand format, le Républicain Lorrain effectuera sa mue au printemps 2017. "Le premier numéro est le fruit d'une année de travail intense au cours de laquelle nous avons beaucoup écouté nos lecteurs. Nous leur proposons une nouvelle formule de 64 pages plus moderne, avec des choix éditoriaux plus marqués", souligne Jean-Marc Lauer. "L'information d'hyper-proximité est réunie dans un cahier central détachable propre à chacune des 13 éditions, et les séquences régions, information générales, sports sont ouvertes par une double page", détaille-t-il. "L'enjeu est de séduire les lecteurs qui se sont éloignés". L'Est Républicain, réalisé par 200 journalistes, tire à 150 000 exemplaires en semaine pour 138 000 vendus, et à 250 000 pour l'édition du week-end. La diffusion est assurée à 78% par portage. Vosges Matin est plus modeste avec 40 000 exemplaires en semaine et 50 000 le week-end, par une équipe de 38 journalistes. Les titres sont présents sur internet avec 350 000 visites par jour. "Nous sommes assez généreux sur ce qui est mis en ligne, mais l'option du tout internet n'est pas à l'ordre du jour", a indiqué Jean-Marc Lauer. Le groupe l'Est Républicain fait partie depuis 2010 du groupe Ebra, propriété de la banque Crédit Mutuel qui contrôle également les Dernières Nouvelles d'Alsace, l'Alsace, le Bien Public, le Progrès, le Dauphiné Libéré, le journal de la Haute-Marne et le journal de Saône-et-Loire. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par