L’Obs : les sociétés des rédacteurs ou des journalistes du groupe Le Monde s’inquiètent aussi

Dans un communiqué commun vendredi que nous reproduisons en intégralité, les sociétés des rédacteurs ou des journalistes du groupe Le Monde* et la Société des rédacteurs de L’Obs ont fait part de leur inquiétude face à la « crise persistante » à L’Obs tout en souhaitant « réaffirmer leur attachement à leur indépendance éditoriale » à moins d’un an de l’élection présidentielle. Une indépendance, rappellent-elles, « clairement définies » dans des chartes signées avec leurs actionnaires respectifs. Elles se disent en outre « particulièrement préoccupés par la brutalité » du licenciement d’Aude Lancelin (directrice adjointe de la rédaction de L’Obs, ndlr) et sa « connotation politique assumée par un actionnaire (…)  méthode inédite dans l’histoire de L’Obs comme dans celle du groupe Le Monde », assènent-ils. Les sociétés s’inquiètent enfin d’une crise qui « nuit profondément » à l’image de L’Obs et qui pourrait « rejaillir » sur celle des titres du groupe Le Monde qui ont les mêmes actionnaires de référence. « Nos sociétés de rédacteurs resteront mobilisées pour défendre nos principes et nos valeurs », concut-elles.

* : la Société des rédacteurs du Monde, la Société des journalistes de Courrier international, la Société des rédacteurs de La Vie et la Société des journalistes de Télérama.

À lire aussi

Publié le 15/02/2019
Médias

Les médias au cœur d’un débat citoyen avec La Croix, France Culture et franceinfo

Publié le 15/02/2019
luxembourg
Médias

Luxemburger Wort confie sa représentation commerciale française à Affinity Media

Publié le 15/02/2019
management
Médias

Management revoit ses fondamentaux avec une nouvelle formule

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par