Le Parisien inaugure des nouvelles rubriques

Le Parisien

Il y a deux mois, Le Parisien (Groupe Les Echos-Le Parisien) lançait son nouveau site, « adossé à une plateforme technologique parmi les plus avancées » (Arc Publishing, développé par le Washington Post). Le média, qui revendique la place de troisième site d’actualité en France (près de 20 millions de lecteurs sur tous les écrans, Médiamétrie, Netratings Internet Global juin/juillet 2019), veut aujourd’hui « accélérer son développement numérique » en inaugurant de nouvelles rubriques « sur des sujets au cœur des préoccupations quotidiennes des Français ». L’objectif : atteindre 100.000 abonnés sur le digital. Des nouveautés sur le numérique qui seront reprises sur le papier dont la maquette évolue lundi 9 septembre.

Trois grandes thématiques seront développées. Premièrement, la préservation de la planète, qui aura une place plus importante à sur le site et dans le journal, avec une nouvelle rubrique hebdomadaire le mercredi et des conseils pratiques. Le Parisien publiera également un numéro spécial sur le sujet mercredi 11 septembre. Aussi, le Parisien s'est associé avec France Culture, Usbek & Erica et Konbini News pour couvrir l'actualité environnementale. Ensuite, Le Parisien multipliera, sous le thème de la défense du pouvoir d’achat, les sujets sur la consommation, la gestion de son argent ou l’analyse des mesures qui affectent le budget des ménages. Enfin, l’immobilier, avec un focus particulier sur Paris, l’Ile-de-France et l’Oise. « La couverture de ces sujets est renforcée sur LeParisien.fr et dans les éditions locales », indique le média. Le Parisien lance également un service « Enquêtes » sur l’Ile-de-France et l’Oise : « au plus près du terrain et à travers des longs formats, cette cellule d’investigation traitera tous les sujets de société qui concernent les habitants du Grand Paris et dont la portée est souvent nationale ». 

« Toutes ces innovations, éditoriales et technologiques, s’inscrivent dans le plan de transformation et de modernisation du Parisien. Elles visent à amplifier l’attractivité de cette grande marque d’information qui a toujours su capter l’air du temps et les signaux faibles de la société. Autant d’atouts pour accroître l’engagement de son audience et sa monétisation », a déclaré Sophie Gourmelen, directrice générale du Parisien. « Plus que jamais Le Parisien veut s’engager auprès de ses lecteurs en mettant en lumière les changements de notre société, en leur donnant les clés pour les accompagner et s’y adapter », a indiqué Stéphane Albouy, directeur des rédactions du Parisien.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par