Une pétition contre la fusion du Magazine littéraire et de Lire

livre

Des écrivains et personnalités du monde de la culture ont apporté leur soutien à la rédaction du Magazine littéraire, mobilisée contre un projet de fusion avec le mensuel rival Lire. Annie Ernaux, Patrick Grainville, Marc Lambron, Jonathan Littell, Lydie Salvayre, Catherine Millet, Pierre Michon, Tahar Ben Jelloun ou encore l'ancienne ministre Aurélie Filipetti font partie des premiers signataires d'une pétition lancée cette semaine par la Société des journalistes du Magazine littéraire, sur le site change.org.

Dans ce texte, les journalistes du Magazine littéraire, qui appartient depuis cinq ans au patron de presse Claude Perdriel (également propriétaire de plusieurs autres magazines dont Challenges et Sciences et Avenir), dénoncent un projet de cession de leur titre aux propriétaires de Lire, Jean-Jacques Augier et à Stéphane Chabenat. Ces derniers, écrivent-ils, leur ont présenté en CSE un projet consistant à fusionner le Magazine littéraire et Lire. S'ils « assurent qu'ils reprendront l'équipe du Magazine telle quelle », les journalistes du mensuel se disent « dubitatifs » et critiquent « un coup de plus porté à la diversité de la presse française ».

« Ce genre d'opération, plutôt que d'additionner les lectorats de Lire et du Magazine littéraire, peut aussi tout bonnement les perdre tous les deux, d'autant que les registres, notamment critiques, des deux titres sont fort différents », préviennent-ils, en appelant leur propriétaire à Claude Perdriel « à écouter la rédaction du Magazine littéraire et à étudier d'autres projets de reprise du titre ».

Le Magazine littéraire, mensuel fondé en 1966, a été rebaptisé le Nouveau magazine littéraire en 2017, pour marquer un changement de positionnement éditorial sous l'égide de Raphaël Glucksmann, remplacé l'année suivante sur fond de divergences avec Claude Perdriel. Le magazine s'est vendu en moyenne à près de 21.000 exemplaires en France l'an dernier, selon les données de l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM). Lire, mensuel fondé en 1975 par Jean-Louis Servan-Schreiber et Bernard Pivot, s'est quant à lui vendu autour de 46.000 exemplaires en moyenne l'an dernier.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par