La Place Media se lance dans le mobile et la vidéo

« Déja rentable ». Un an après son lancement, la plateforme de real-time bidding (RTB) La Place Media a trouvé sa place dans le paysage des adexchanges. « Notre promesse premium a été tenue et même souvent dépassée », souligne Fabien Magalon, son directeur général. Autour de ses cinq actionnaires (Amaury Médias, FigaroMédias, Lagardère Publicité, TF1 Publicité et France Télévisions Publicité), La Place Media revendique aujourd'hui 150 éditeurs partenaires, plus de 30 millions de VU et 4,5 milliards d'impressions/mois. Il faut dire que le marché du RTB est porteur, voire en « ébullition », note M. Magalon. Le RTB représente aujourd'hui 57 millions € au premier semestre 2013 (vs 18,3 M€ sur la même période 2012), soit 15% de l'achat display contre 5% un an plus tôt. « C'est phénoménal, le marché a triplé en un an », s'enthousiasme le directeur général de La Place Media. Avec ces 15%, la France fait mieux que l'Allemagne (12%), mais moins bien que le Royaume-Uni (16%) et les États-Unis (20%). Depuis le début de l'année, 30 marques ont rejoint La Place Media (groupe Radio France, TV5, France 24, La Provence, Nice-Matin, Figaro Classifieds, Uni-Editions...). Ce sont aujourd'hui, « plus de 20 000 annonceurs (qui) sont sur La Place Media », se félicite Fabien Magalon. « Plus de 80% d'entre eux appartiennent au Top 100 des marques plurimédia ».

La plateforme de RTB, qui développe quatre offres distinctes (Offre contexte, Offre impact, Offre visibilité, Offre audience), accélère le mouvement en cette rentrée avec quatre grands axes développement. D'abord, consolider les offres existantes avec notamment la montée en puissance de l'Offre impact. Ensuite, procéder à l'ouverture d'un accès en libre-service pour notamment les annonceurs qui ne disposent pas d'une agence média avec un investissement minimum de 100$. Par ailleurs, La Place Media table sur le lancement d'un adexchange mobile premium testé depuis mai dernier en version bêta. Un marché de la publicité sur mobile qui enregistre des investissements comparativement « faibles » avec 31% d'audience pour ce device qui concentrent seulement 6% des investissements digitaux, alors qu'au Royaume-Uni il rassemble 17%, 14% aux États-Unis et même 8% pour l'Italie. Enfin, dernier axe de développement, la plateforme de RTB mise sur un adexchange Video Premium en bêta privée dans un marché de la vidéo en forte croissance : 68 millions € au 1er semestre 2013, +33% en un an, selon des chiffres fournis par le SRI. Volume au lancement : entre 10 et 15 millions de vidéos pre-roll par mois.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par