Portugal : le groupe de presse Cofina échoue à racheter Media Capital

Correio da Manhã

Le groupe Cofina contrôle plusieurs médias au Portugal, dont le quotidien populaire Correio da Manhã et sa chaîne de télévision CM TV.

Le groupe de médias portugais Cofina a annoncé mercredi avoir renoncé à racheter son concurrent Media Capital au groupe espagnol Prisa après avoir échoué à réaliser l'augmentation de capital nécessaire à la conclusion de l'opération. « L'offre est sans effet », a indiqué Cofina dans un communiqué à l'autorité boursière portugaise après avoir échoué à augmenter son capital de 85 millions d'euros pour financer l'opération.

L'annonce scelle la fin d'une acquisition annoncée en septembre dernier et qui, à l'époque, valorisait Media Capital à hauteur de 255 millions d'euros. Sa valeur a entretemps été revue à la baisse, à 205 millions d'euros, en raison de la perte d'audiences du groupe. C'est la deuxième fois que Prisa, propriétaire du premier quotidien généraliste espagnol El Pais, échoue à vendre le groupe de médias portugais qui détient notamment la chaîne de télévision portugaise TVI ou la première radio du pays.

En 2018, l'Autorité portugaise de la concurrence avait empêché Prisa de vendre Media Capital au groupe Altice du magnat franco-israélien Patrick Drahi, arguant que ce dernier possédait déjà l'opérateur de télécommunications portugais MEO. Media Capital a enregistré des pertes de 55 millions d'euros en 2019, après des bénéfices de 22 millions l'année précédente.

Le groupe Cofina contrôle plusieurs médias au Portugal, dont le quotidien populaire Correio da Manhã et sa chaîne de télévision CM TV, ou encore le journal sportif Record. Sur les neuf premiers mois de l'année, il a réalisé un chiffre d'affaires de 65 millions d'euros et un bénéfice de 4,2 millions d'euros.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par