Pub : le Washington Post veut faire sans Google ou Facebook

washington

Le Washington Post a annoncé mardi le lancement d'une nouvelle régie publicitaire en ligne qui lui permet de traiter directement avec les annonceurs sans passer par Google ou Facebook, bientôt ouverte à d'autres médias. Zeus Prime a ainsi été créée en collaboration avec Polar, société spécialisée dans les formats publicitaires sur internet, et vise notamment à simplifier la création et la diffusion d'un visuel ou d'une vidéo qui mette en avant un produit ou une marque. La plateforme se positionne clairement comme une offre alternative aux géants d'internet, comme Google et Facebook, qui contrôlent près de 60% du marché américain de la publicité. Elle met en avant la qualité du contenu au sein duquel sera positionnée la publicité, alors que plusieurs annonceurs se sont plaints cette année d'avoir été mis à côté de vidéos douteuses ou d'images choquantes sur YouTube, Facebook ou Instagram.

"Aujourd'hui plus que jamais, il est important pour les annonceurs d'avoir un lien direct avec des créateurs et éditeurs de contenu reconnus qui garantissent l'intégrité de leurs marques et leur alignement" avec le message porté par les publicités, explique le Washington Post dans un communiqué sur son blog. Le quotidien, propriété du fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, annonce déjà que d'autres médias régionaux et nationaux rejoindront la plateforme en 2020. Outre la simplicité d'utilisation et la valorisation du contenu éditorial auprès des annonceurs, Zeus Prime dit proposer un modèle économique plus équilibré que celui de Google et Facebook, souvent critiqués par les éditeurs de presse. Le Washington Post se dit "convaincu" que les médias régionaux pourront franchir le seuil de rentabilité et devenir bénéficiaires avec ce nouvel outil "plus efficace".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par