Quatre fonds finalisent le rachat de TDF

Quatre fonds ont signé mardi un accord définitif pour l'acquisition des activités en France de l'opérateur de sites d'antennes TDF, a indiqué la direction du groupe en précisant que des investisseurs français pourraient également entrer au capital. Le fonds d'infrastructures Brookfield rachète ainsi 50% de TDF et le fonds de pension néerlandais APG, le fonds de pension public canadien PSP et le fonds britannique d'infrastructures Arcus les 50% restant de la société, finalisant leur offre du 6 novembre qui valorise la société à 3,6 milliards  d'euros. "Des discussions avancées sont en cours avec plusieurs candidats français, également des investisseurs à long terme", qui pourraient prendre jusqu'à 10% du capital, a précisé par ailleurs à l'AFP Olivier Huart, le directeur général du groupe qui a été confirmé dans ses fonctions. Les propriétaires précédents de TDF, le fonds d'investissement américain Texas Pacific Group (42%), Bpifrance (24%), Ardian (18%) et Charterhouse Capital Partners (14%), ont cédé une société lourdement endettée mais au potentiel intéressant. Ils conservent les actifs en Allemagne de TDF.  TDF dispose à présent de 2,2 milliards d'euros de fonds propres et d'une dette refinancée de 1,4 milliard, plus que divisée par deux. TDF doit continuer à investir dans son parc d'antennes pour accompagner le déploiement de la 4G par les opérateurs télécoms et poursuivre la déploiement de son réseau fibre. Le groupe doit également accompagner la modernisation de la diffusion de la radio et de la télévision, pour permettre notamment aux diffuseurs de faire passer l'ensemble de leurs chaînes en haute définition, puis se préparer en vue de l'arrivée de l'Ultra haute définition (UHD) ou 4K.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par