Radio : la force des écrans publicitaires courts selon NextRégie

Quel est l’impact de la durée des écrans publicitaires radio sur la mémorisation ? Vaste question à laquelle NextRégie (RMC, BFMTV, BFM Business, BFM Paris, etc.) tente de répondre avec l'institut d'études Mediamento qui a interrogé un panel composé de 600 personnes. Parmi les enseignements : les écrans publicitaires sont plus courts sur les stations généralistes avec 79% des écrans inférieurs ou égal à 6 spots vs 25% pour les stations musicales. De même, les écrans courts favorisent "fortement", selon l'enquête, la mémorisation des messages publicitaires. Ainsi, par exemple, 66% des répondants ont mémorisé au moins un élément d’un des spots dans un écran de 4 spots, soit 39% de plus comparés à la mémorisation d’un de ces spots dans un écran de 12 spots. Alors, souligne NextRégie, "en pondérant les scores de mémorisation par la structure des écrans généralistes et musicales, le score de mémorisation est 14%  plus important pour les stations généralistes". Dans la foulée, on apprend que l’agrément des écrans des généralistes est "8% plus important" comparé aux écrans des musicales.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par