Radio France : accord entre la direction et les syndicats

radiofrance
(© Thierry Wojciak/CBNews)

La présidente de Radio France Sibyle Veil avait dessiné le 23 septembre dernier les nouveaux contours de son plan de suppression de postes au sein de la Maison Ronde dans le cadre de négociations avec les syndicats. Ces négociations ont ainsi trouvé leur épilogue avec l’annonce jeudi soir d’un accord majoritaire signé par la CFDT, de FO, du SNJ, de SUD et de l’UNSA, qui représentent plus de 75% des voix des salariés de Radio France. Le projet d’« Accord emploi 2022 de Radio France », c’est son non prévoit qu’au sein des 340 départs volontaires ouverts d’ici 2022, les départs en retraite et en fin de carrière seront « favorisés », via des « conditions sécurisées de départ ». Dans ce cadre, Radio France « remplacera plus de la moitié des départs volontaires », selon un communiqué. Ces remplacements, auxquels s’ajoutent des créations de postes, précise-t-il encore, devraient permettre 271 embauches d’ici la fin 2022. « Un engagement très fort de Radio France dans le contexte général du secteur », insiste-t-il. Ces embauches permettront de plus de proposer à des salariés non permanents de Radio France un CDI, avec « un objectif de 70% de propositions d’embauches à leur endroit ». Pour mener à bien son projet, Radio France entend « accompagner » ces évolutions « par de la formation, un suivi des parcours professionnels, une démarche de prévention des risques et une attention particulière à la qualité de vie au travail au sein de l’entreprise », conclut le communiqué.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par