Les radios locales asphyxiées

radio

Dans un communiqué, le Syndicat des radios indépendantes (SIRTI), qui représente 170 radios, en appelle à l’exonération des cotisations sociales et patronales du dernier trimestre pour un montant estimé à 10 millions d’euros. Alors que « trois radios sur quatre vont devoir procéder à des suppressions d’emploi dans les semaines à venir » dans cette période post-confinement, selon un communiqué, le syndicat fait état par ailleurs d’une situation publicitaire pour le moins délicate, à l’heure où « la moitié des revenus est assurée par la publicité locale ». Selon ses prévisions, le CA publicitaire annuel pourrait accuser une baisse « a minima » de 20%, soit 35 millions d’euros. Cette hypothèse qualifiée d’« optimiste » s’appuierait sur une reprise de l’activité, « malheureusement encore non constatée en mai et en juin », indique le SIRTI. « Le montant de la baisse de chiffre d’affaires pourrait atteindre 45 millions d’euros sans un retour des investissements publicitaires à la rentrée », prédit-il. Le SIRTI souhaite « qu’environ un tiers de la baisse du chiffre d’affaires soit compensé par cette annulation de charges ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par