Réforme de la loi Bichet : l’Arcep à l’écoute de la presse

presse

Suite à la promulgation de la loi relative à la modernisation de la distribution de la presse (réforme de la loi Bichet, promulguée et publiée au Journal officiel le 19 octobre ), l’Arcep accueille ses nouvelles missions « avec le souhait de placer au cœur de son action l’intérêt du lecteur ».  En effet, la mission de régulation du secteur de la distribution de la presse, précédemment exercée par l’Autorité de régulation de la distribution de la presse (ARDP) et du Conseil supérieur des messageries de presse (CSMP), est dorénavant confiée à l’Arcep.

L’Arcep devient à cette occasion l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse. « Dans un souci de simplicité », le régulateur conserve son identité « Arcep », accueillant dans le « p » à la fois ses missions postales et ses missions de distribution de la presse. « L’Arcep souhaite rendre hommage à l’ARDP et au CSMP pour leur engagement et le travail accompli », indique le régulateur, qui déclare « veiller à placer au cœur de son action l’intérêt du lecteur, afin que celui-ci ait accès largement sur le territoire à une presse diverse et de qualité, à un prix accessible ».

L’Arcep donne rendez-vous aux acteurs du secteur le 21 novembre prochain pour une première réunion, « soucieuse de rencontrer et d'être à l'écoute des différents acteurs de la filière ». Une réunion qui sera l'occasion « d'entendre leurs attentes en procédant à un large tour d'horizon, d'évoquer les dossiers de fond s'agissant de la distribution de la presse écrite et d'identifier les priorités des uns et des autres ». L'Arcep en profitera également pour partager avec les participants les premiers travaux qu’elle entend initier.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par