La rentrée de BFMTV, les ambitions d’i24 News

Seuls quelques visages changent cette année sur la grille de BFMTV, la chaîne d'information enregistrant des audiences record, a indiqué vendredi sa maison-mère Altice Media qui cherche dorénavant à développer ses autres chaînes comme i24 News. BFMTV a de nouveau amélioré son score avec 2,8% de part d'audience moyenne sur la saison 2016-2017, marquée par l'élection présidentielle, contre 2,3% la saison précédente. "C'était une année exceptionnelle pour BFMTV (...) on n'a jamais été aussi forts", s'est félicité lors d'une conférence de presse Alain Weill, directeur général d'Altice Media.   La chaîne devance ses concurrentes LCI (0,6% en août), CNews (0,5%) et franceinfo (moins de 0,5% en avril-mai). Elle est particulièrement forte sur sa matinale (475 000 téléspectateurs en moyenne la saison dernière, soit 15,4% de PdA), où l'ex-journaliste de RTL Adeline François a rejoint Christophe Delay de 06H00 à 08H30, avant l'interview de Jean-Jacques Bourdin.

Seules nouveautés sur la grille cette année  BFMTV gagne une nouvelle présentatrice météo titulaire, Daniela Prepeliuc (ex-TV5 Monde) et deux émissions de débat le weekend : "Et en même temps", présentée par Apolline de Malherbe, et "Priorité au décryptage", de Philippe Gaudin. C'est désormais sur ses autres chaînes que le groupe se concentre. i24 News, la chaîne d'info internationale de Patrick Drahi diffusée en anglais, en français et en arabe, et basée en Israël devrait y émettre avant la fin de l'année.    Dans sa newsroom principale à Tel Aviv, Paul Amar a été remplacé comme directeur de la rédaction par l'Américain Robert Wheelock, ancien d'ABC et d'Al Jazeera. La grille en français a été revue avec le recrutement de la rédactrice en chef politique du JDD Anna Cabana, déjà très présente sur BFMTV, qui reçoit du lundi au jeudi une personnalité politique réagissant à l'actualité du moment. L'ex-ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti et le vice-président d'Havas Stéphane Fouks la rejoignent comme chroniqueurs. Chaque dimanche, le metteur en scène Elie Chouraqui proposera aussi un "entretien-confession" avec une personnalité.

Le groupe compte également ouvrir de nouvelles chaînes locales, dans la continuité de BFM Paris lancée sur la TNT fin 2016, mais "plutôt sur les réseaux télécoms qu'en hertzien", a indiqué Alain Weill. BFMTV est déjà en cheville avec le groupe Médias du Sud pour lancer des chaînes à Toulouse, Montpellier, Nîmes et Perpignan. La chaîne économique du groupe, BFM Business, gagne de son côté une nouvelle tranche quotidienne en direct de 22h à minuit avec des infos économiques et des rubriques décalées comme "Qui veut la peau de Jean-Marc Sylvestre?", qui oppose l'éditorialiste à d'autres chroniqueurs. BFM Sport, la chaîne d'information sportive du groupe, compte sur les grands évènements de l'année qui vient (Jeux olympiques en Corée, Coupe du Monde de football en Russie) et sur les compétitions dont Altice détient les droits de diffusion (Ligue des champions, Ligue Europa, Premier League) pour dépasser ses deux millions de téléspectateurs mensuels.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par