Reporters sans frontières : 30 propositions pour le droit à l’information

RSF

À l’occasion de la Journée internationale de l'accès universel à l'information le 28 septembre, Reporters sans frontières (RSF) a révélé 30 propositions pour le droit à l’information. Ce livre blanc, publié dans la perspective des États généraux qui se tiendront à l’automne en France, est tiré des assemblées citoyennes organisées lors de la tournée du #BusRSF dans 20 villes et villages.

La première des 30 recommandations porte sur la constitutionnalisation du droit à l'information, dans un contexte où la liberté d’opinion et d’expression est remise en cause du fait du chaos informationnel et du potentiel de manipulation sans précédent favorisé par les nouvelles technologies. RSF souhaite élever la lutte contre la désinformation au rang de grande cause nationale (proposition 3) et appelle de ses vœux le New Deal pour le journalisme (proposition 6), permettant de garantir un financement public et privé pour assurer l’avenir de la fonction sociale du journalisme. Créer des pôles d’excellence régionaux (proposition 24) et décentraliser le travail journalistique (proposition 27) apparaissent également comme deux idées prometteuses.

10 propositions majeures pour le droit à l’information :

1.    Constitutionnaliser  le droit à l’information
2.    Faire de la lutte contre la désinformation la grande cause nationale 
3.    Instaurer un système de protection des démocraties au niveau européen
4.    Favoriser l’émergence d’entreprises à mission dans les médias
5.    Mettre en place un Pass Médias pour les jeunes de 15 à 24 ans 
6.    Mettre en avant les informations dignes de confiance sur les plateformes
7.    Développer les interactions entre les journalistes et les citoyens
8.    Faire du 3 mai, Journée mondiale de la liberté de la presse, la “fête des Médias”
9.    Décentraliser le traitement de l’information
10.     Favoriser le journalisme constructif pour dépasser la négativité

Pour consulter le livre blanc pour le droit à l'information, c'est par ici.

À lire aussi

Filtrer par