RT France chez Orange

La chaîne d'information russe RT France va bientôt être disponible sur les bouquets d'Orange, a indiqué mardi sa présidente Xenia Fedorova au MipTv, le marché des programmes TV de Cannes. "Nous sommes à l'étape finale de notre négociation avec Orange", a-t-elle indiqué à l'AFP. La chaîne, diffusée depuis décembre 2017 sur les freebox et sur internet, indique ne pas avoir mesuré son audience, mais assure que sa diffusion 24H/24 lui a permis d'augmenter de 30% les visites de son site internet. "Je suis très satisfaite de la façon dont nous traitons les grosses actualités, mais nous pouvons améliorer notre présentation. Nous avons encore une petite équipe et allons embaucher", a souligné la présidente de chaîne.

Après avoir lancé cinq programmes, dont une émission économique et une série de reportages en préparation de la Coupe du monde de football en Russie, RT devrait en lancer prochainement trois nouveaux, dont une émission culturelle. Elle cherche aussi à diffuser ses programmes sur des chaînes d'autres pays francophones, notamment en Afrique où elle propose certains de ses programmes gratuitement. La chaîne estime être toujours "maltraitée" par le gouvernement français, selon Xenia Fedorova, qui assure ne pas avoir de réponse de l'Elysée quand elle demande des précisions sur les fausses nouvelles qu'elle aurait propagées. Le président Emmanuel Macron avait accusé en mai RT et le site public russe Sputnik de s'être comportés en "organes d'influence (...) et de propagande mensongère" pendant la campagne présidentielle. La loi sur les "fake news", qui doit bientôt être votée par le parlement français, pourrait "aboutir à une censure des médias", selon la présidente de RT qui considère que sa chaîne est directement visée. "Cette loi ne touche pas que les producteurs de fausses nouvelles, mais tous ceux qui les évoqueraient pour une raison ou une autre", explique-t-elle, assurant que ses avocats sont prêts à étudier la loi "au mot près". Depuis son lancement, RT s'est dotée d'un comité d'éthique présidé par l'ancien patron de Radio France, Jean-Luc Hees. Elle a pour mission officielle d'apporter un "point de vue alternatif" et un "aperçu de la position russe" aux téléspectateurs étrangers, et dispose déjà de chaînes diffusant en anglais, espagnol et arabe. La chaîne vient compléter l'offre d'informations internationales en français aux côtés de médias comme France 24 ou la chaîne israélienne i24News.

Un bouquet de chaines russes aussi chez Orange

Par ailleurs, Thema (Canal+ Overseas), société spécialisée dans la distribution de chaînes de télévision généralistes, thématiques et ethniques auprès des opérateurs câble, satellite et IPTV en France et à l’international, annonce le lancement de son offre TV « Le Bouquet russe », disponible chez l’opérateur Orange depuis le 5 avril. Le bouquet est ainsi composé des chaines de cinéma Dom Kino, Dom Kino Premium HD et TV1000 Russian Kino, de divertissement Channel One Russia, CTC, TNT, Vremya et Telecafé, musicale Muzika Pervogo et jeunesse Karusel, Tiji Russia, et Gulli Girl. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par