Science et Vie (Reworld Media) : la rédaction inquiète pour son indépendance

science

Un an après le rachat du magazine "Science et Vie" par le groupe Reworld Media, la rédaction s'inquiète pour son indépendance éditoriale et dénonce l'absence de moyens alloués par sa direction, selon un communiqué mercredi de la Société des journalistes (SDJ) qui appelle à un rassemblement. Le magazine scientifique, qui revendique 400 000 abonnés et 4 millions de lecteurs, a été vendu l'an dernier avec plusieurs dizaines de magazines thématiques (Auto Plus, Pleine Vie, Top Santé, Biba, Grazia, Closer, Télé Star, Le Chasseur Français...) par Mondadori à Reworld Media. Les journalistes déplorent que l'indépendance éditoriale du titre ait "été récemment remise en question par la publication de contenus sur le site internet de Science et Vie sans aucun accord de la rédaction en chef ni de la direction de la rédaction". Ils "s'inquiètent également pour la qualité du titre  Science et Vie  en l'absence de moyens alloués par une direction qui semble considérer que l'on peut produire de l'information sans journalistes", dénonce la SDJ, rappelant qu'"à l'heure où un virus paralyse le monde", le décryptage des infos scientifiques est un enjeu. "Afin d'obtenir les garanties indispensables à la pérennité et à l'indépendance de leurs magazines", la SDJ appelle les journalistes à un rassemblement jeudi matin devant le siège de Reworld Media, à Boulogne-Billancourt.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par