SoLocal : ventes en recul mais objectifs maintenus

SoLocal Group, l'éditeur des sites PagesJaunes et Mappy, a publié mercredi des ventes en recul de 9,8% au troisième trimestre, plombées par le fort déclin des annuaires mais aussi un recul du numérique, en confirmant toutefois ses objectifs annuels. Le chiffre d'affaires a atteint 160 millions d'euros lors du trimestre et sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe, qui a déjà supprimé 800 des 1000 postes prévus d'ici à 2019, a vu ses ventes reculer de 6,4% à 509,8 millions d'euros, sous l'effet d'une baisse de ses activités imprimées comme numériques. SoLocal mène en effet un plan de réduction de ses effectifs qui devrait concerner 200 emplois supplémentaires en 2019, sur un nombre total initial de 4.500 salariés et revoit profondément son offre commerciale afin de renforcer son activité numérique. En attendant, le numérique, qui représente désormais plus de 85% de l'activité totale du groupe, est en recul de 3,4% sur le trimestre, à 139,1 millions d'euros, alors que l'activité imprimée, qui concerne les annuaires téléphoniques, baisse de 37,5% à 20,9 millions d'euros. Une baisse qui est également visible sur le carnet de commandes du groupe, en repli de 8% sur un an, et qui s'élève au 30 septembre à 337 millions d'euros. SoLocal explique cette baisse par un fort déclin de l'imprimé, qui n'est pas compensé par le numérique, en baisse également, quoique nettement plus faible. Autre point négatif sur le site, les audiences de ses sites sont en baisse par rapport au troisième trimestre 2017, de 1,3%, principalement du fait d'un nombre de visites moindre sur Mappy et Ooreka, alors que l'audience de PagesJaunes est restée stable. L'audience issue du partenariat avec Apple est en revanche en progression de 89%.  Seul point positif pour le moment, les abonnements par reconduction tacite grignotent du terrain et représentaient fin septembre 15% du chiffre d'affaires numérique du groupe, en progression de 5 points sur un an. Concernant les perspectives, SoLocal Group a confirmé sa volonté de stabiliser son excédent brut d'exploitation récurrent sur l'ensemble de l'année 2018.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par