Le Télégramme nouvelle manière

telegramme

Le Télégramme proposera à partir de mercredi un "nouveau journal" qui sera présenté en deux cahiers, l'un pour les informations générales et régionales, l'autre pour les informations de proximité, a-t-on appris mardi auprès du quotidien. Après trois années de réorganisation et de transformation de la rédaction et de son système rédactionnel, avec entre quatre et cinq millions d'euros investis dans les deux dernières années, le quotidien breton prend un nouveau virage, d'abord sur sa formule papier avant un lancement de sa nouvelle formule numérique dans la première quinzaine de janvier, a précisé à l'AFP Samuel Petit, rédacteur en chef. "On essaye d'avoir un projet éditorial complet", explique-t-il. Côté papier, le premier cahier sera consacré à l'actualité mondiale, nationale et régionale sur 24 à 32 pages qui comprendront aussi les pages sport, voyages, gastronomie entre autres. Le second cahier inséré dans le premier sera consacré du mardi au samedi à l'information de proximité sur 20 pages, en 19 éditions différentes pour les trois départements de diffusion du journal : le Finistère, les Côtes-d'Armor et le Morbihan. Ce second cahier laissera la place aux actualités sportives les dimanche et lundi. Le Télégramme affiche une Diffusion France payée 2018-2019 vs 2017-2018 en recul de 2,11%, à 186 444 exemplaires (source ACPM-OJD). Ce nouveau projet éditorial, en version papier et digitale, "vise à freiner l'érosion de cette diffusion et à conquérir plus d'abonnés", explique encore Samuel Petit. Avec 156.000 abonnés aujourd'hui (dont 10.000 en 100% digital et 60.000 sur le digital et le papier), le journal compte une audience de 650.000 lecteurs pour sa version papier et 400.000 visiteurs quotidiens sur son site internet letelegramme.fr, soit un million de lecteurs sur ses trois départements de couverture, précise le rédacteur en chef.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par