Tencent s’engage à ne pas prendre plus de 5% d’Ubisoft pendant 5 ans

Le groupe chinois Tencent s'est engagé à ne pas augmenter sa participation dans l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft au-delà de 5% pendant cinq ans, selon un accord conclu entre les deux groupes rendu public mardi par l'Autorité des marchés financiers (AMF). Ubisoft avait annoncé la semaine dernière l'entrée à son capital de Tencent à la faveur du désengagement de Vivendi. Ce dernier a cédé sa participation de 27,27% dans l'éditeur de jeux vidéo, mettant fin à un bras de fer de trois ans avec la famille fondatrice Guillemot pour le contrôle du groupe. Tencent et Ubisoft ont conclu à cette occasion un accord d'une durée de sept ans, dont les principales clauses sont dévoilées par l'AMF. L'accord comprend également une période d'"inaliénabilité" pendant laquelle le groupe chinois ne pourra pas céder sa participation. Tencent s'est "engagée à ne pas céder ses titres Ubisoft, ni s'engager à y procéder, pendant une durée de trois ans » tant que la "famille Guillemot" détiendra au moins 7% du capital ou des droits de vote d'Ubisoft. À l'issue de cette période, "tout projet de cession par Tencent de ses actions sera soumis à un droit de première offre au bénéfice d'Ubisoft", précise l'AMF. Dans un communiqué distinct le gendarme des marchés financiers indique que la famille fondatrice Guillemot a porté sa participation à 18,45% du capital d'Ubisoft et 23,04% des droits de vote en date du 20 mars.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par