Time Out de retour dans sa version print

timeout

Le magazine culturel britannique Time Out est de retour depuis la mi-août dans sa version papier mais seulement à Londres, Madrid et Barcelone, et un arrêt de l'édition américaine est à l'étude.   Time Out revient dans ces trois villes, avec une édition spéciale dans la capitale britannique en hommage au fondateur de la revue Tony Elliott, décédé le 17 juillet, a annoncé une porte-parole du groupe à l'AFP. Le titre avait été suspendu pendant plusieurs mois en raison des confinements décidés face à la crise sanitaire. La porte-parole a ajouté que Time Out pourrait ne jamais reparaître dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis, même si la décision n'est pas encore arrêtée, en raison de l'impact de la pandémie sur le secteur de la presse. Le Financial Times affirmait quant à lui un peu plus tôt que Time Out allait disparaître de la plupart des plus de 40 villes dans lesquelles il est distribué, dont les Etats-Unis et le Portugal, avec des suppressions d'emplois envisagées. "Nous devrons voir ce que le public et les annonceurs veulent", a déclaré au quotidien des affaires le directeur général du groupe Time Out, Julio Bruno. Time Out entend se concentrer sur le numérique pour sa partie médias, ainsi que sur Time Out Markets, ses marchés qui regroupent dans un même lieu des bars et restaurants, comme à Lisbonne où le premier du genre a ouvert en 2014.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par