TV locale : BFM en discussions pour le rachat de TLM ?

La chaîne d'information BFM (groupe SFR Médias) est entrée en négociations exclusives pour reprendre la télévision locale de Lyon, TLM, a-t-on appris lundi de source proche du dossier, confirmant une information du magazine Challenge. La plus ancienne télévision locale de France toujours en activité fête cette année son 30ème anniversaire. Après avoir été déficitaire depuis sa fondation, elle vient d'enregistrer un troisième exercice "dans le vert" d'affilée. La rédaction de la chaîne, informée de l'existence de cette négociation, attend de connaître plus précisément le projet de BFM avant de se prononcer, a-t-on ajouté de même source. Leader français sur le marché de l'information en continu, BFM a lancé en novembre 2016 une déclinaison locale dans la capitale, baptisée BFM Paris. Interrogé par l'AFP, le président de TLM Laurent Constantin s'est refusé à tout commentaire. "Nous verrons bien où nous en serons dans trois mois ou six mois", a-t-il dit. Mais, a-t-il ajouté, "il est certain que depuis plusieurs mois, TLM attire. Nous avons maintenant trois exercices bénéficiaires derrière nous et nous sommes scrutés par nombre d'acteurs nationaux ou locaux. Ils veulent comprendre le modèle que l'on a mis en place pour réussir et, évidemment, ces derniers mois, nous avons été plusieurs fois approchés", a relevé M. Constantin.

2,3 millions € de budget

TLM (pour Télé Lyon Métropole) emploie dix permanents et s'appuie sur un réseau d'une vingtaine de collaborateurs réguliers. Son budget, de l'ordre de 2,3 millions d'euros, vient à 70% d'annonceurs publics et à 30% des collectivités locales à travers des partenariats (sponsoring d'émission, retransmission de conseils municipaux...). Son capital, longtemps détenu par de grands groupes (La Générale des Eaux, puis le Progrès de Lyon), appartient depuis 2010 à une quinzaine d'industriels lyonnais, dont Roland Tchénio (Toupargel), Bruno Rousset (April), Alain Mérieux (Institut Mérieux), Régis Pelen (La Vie Claire), Olivier Ginon (GL Events), Guy Chifflot (Orapi) ou encore David Buffelard (Upergy). (avec l'AFP)

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par