TV locale : Vià lance une matinale sur la France des territoires avec la PQR

via

Le réseau de télévisions locales Vià, associé à des quotidiens régionaux et à des chaînes partenaires, lancera cet automne une matinale pour mettre en valeur la France des territoires, qui sera coproduite et animée par Cyril Viguier (actuellement sur Public Sénat), a-t-il annoncé mercredi.  Baptisée "Vià Matin, la grande matinale des territoires", cette émission quotidienne sera diffusée de 7h à 9h du lundi au samedi, à partir de fin septembre ou début octobre, a précisé à l'AFP Christophe Musset, président du réseau Vià, qui s'est constitué l'an dernier et qui rassemble une vingtaine de chaînes locales. "C'est le premier grand programme syndiqué du réseau Vià et ses partenaires", souligne-t-il, et "l'objectif est de donner une grande visibilité à nos territoires", en servant "de vitrine et de porte-voix", dit-il. L'émission sera fabriquée à Paris avec des duplex en direct dans toutes les régions, via les membres et partenaires du réseau, ajoute le responsable. Cette matinale s'inscrira dans la lignée du "journal des territoires", que Cyril Viguier présentait depuis quatre ans sur Public Sénat et qui va s'arrêter à la rentrée. Une émission qui était déjà produite avec des télés locales et des titres de la presse régionale, une forme de collaboration que l'animateur et producteur veut prolonger sous l'étendard du réseau Vià. Elle sera diffusée sur les télés affiliées au réseau, les chaînes indépendantes partenaires (comme TV7 Bordeaux) et les sites des quotidiens associés. TV5 Monde en diffusera également une partie.

Des programmes sur la conso responsable et… Julien Lepers

A l'approche des élections municipales, "c'est le bon timing pour se lancer", explique Cyril Viguier, qui ambitionne de "prendre le pouls du pays" et "être le réceptacle de la parole" des Français qui ne se sentent pas écoutés à Paris. Un besoin d'expression qui a été démontré lors de la crise des "gilets jaunes". Et l'animateur se dit convaincu "que les plus hautes autorités de l'Etat viendront sur notre plateau, pour parler au pays réel". Quant à la presse quotidienne régionale, pour elle, "c'est la dernière opportunité de se développer dans la télévision", estime Hubert Coudurier, directeur de l'information du Télégramme et président de la chaîne du groupe, Tébéo (Télé Bretagne Ouest) associée au réseau Vià et qui participe à ce projet de matinale. C'est un enjeu important pour la presse locale, selon lui, la télévision pouvant servir de laboratoire pour former les journalistes de la PQR à la vidéo, aider à capter un public plus jeune qui ne lit pas les journaux, et faire rayonner les marques de presse. Il se dit persuadé que d'autres journaux rejoindront l'aventure, pour ne pas laisser le terrain à la concurrence alors que BFMTV se développe dans l'information locale (avec BFM Paris, BFM Lyon...) et que France 3 et France Bleu se sont alliées à travers des matinales communes. Ce qui montre bien que la bataille autour de l'information de proximité passe par la vidéo. Au-delà de cette matinale, d'autres programmes syndiqués sont en préparation au sein du réseau Vià, dont une émission hebdomadaire autour de la consommation responsable avec l'organisme "C'est qui le patron", qui devrait démarrer également cet automne, et un "jeu des territoires" qui sera animé par Julien Lepers, et devrait arriver à l'antenne en janvier 2020.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par