Instagram interdit les images encourageant le suicide et l’automutilation

instagram
(©  Luke van Zyl, unsplash)

Instagram a allongé lundi la liste d'images interdites susceptibles d'encourager le suicide ou l'automutilation, en y ajoutant les dessins et autres contenus fictifs.Le réseau appartenant à Facebook avait déjà interdit, début février, les photos montrant des blessures infligées à soi-même, pour aider à lutter contre ce fléau. « Nous n'autoriserons plus de représentations fictives d'automutilation ou de suicide sur Instagram, telles que des dessins ou du contenu de films ou de bandes dessinées », a déclaré le patron d'Instagram, Adam Mosseri, dans un billet de blog.

« Nous retirerons également les images qui ne montrent pas (directement) l'automutilation ou le suicide mais sont relatives aux matériaux ou méthodes s'y associant », a-t-il ajouté. La décision d'interdire de telles images avait été prise alors que le père d'une jeune Britannique, Molly Russell, qui s'est suicidée en 2017 à l'âge de 14 ans, accusait Instagram d'avoir une responsabilité dans ce drame. L'adolescente avait, selon son père, consulté beaucoup de contenu lié au suicide ou à l’automutilation. Le patron d'Instagram s'était alors dit « bouleversé » par la mort de l'adolescente.  Instagram a indiqué que dans les trois mois ayant suivi le changement de politique, le service avait « réduit la visibilité de, ou ajouté des écrans de sensibilité » à plus de 834 000 éléments de contenu.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par