TikTok dit non à la pub politique

TikTok

Le réseau social de partage de vidéos TikTok a annoncé qu'il n'autoriserait pas les publicités de nature politique, alors qu'il est accusé par certaines organisations de censurer certains sujets comme les manifestations à Hong Kong. Propriété du groupe chinois ByteDance mais basée en Californie, la plateforme lancée il y a trois ans a construit sa popularité auprès des ados et pré-ados sur le partage de courtes vidéos originales, comme des karaokés ou des défis. L'application s'est progressivement ouverte à la publicité, mais "nous avons l'intention de respecter les raisons pour lesquelles nos utilisateurs adorent TikTok : ce sentiment léger et irrévérencieux qui en fait un endroit vraiment sympa à fréquenter", indique Blake Chandlee, vice-président des partenariats internationaux, dans un communiqué en ligne. "Dans cet esprit, nous avons choisi de ne pas autoriser les publicités politiques sur TikTok (...) qui ne s'intègrent pas, à notre avis, à l'expérience de la plateforme", explique-t-il. Les publicités visant à soutenir ou rejeter des personnalités politiques ou des idées politiques n'auront donc pas leur place sur "l'appli" qui revendiquait 500 millions d'utilisateurs l'année dernière. TikTok a passé début 2019 la barre du milliard de téléchargements dans le monde, sans compter la Chine (où l'appli équivalente s'appelle Douyin), d'après le cabinet Sensor Tower.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par