Apolline de Malherbe présentera la matinale de RMC à la rentrée

Appoline de Malherbe

Apolline de Malherbe va remplacer Jean-Jacques Bourdin à la présentation de la matinale de RMC/RMC Découverte à la rentrée, mais le journaliste va garder l'interview politique de 8H35, a confirmé mardi la maison-mère de ces médias, NextRadioTV. Figure de la chaîne d'info, et jusqu'ici joker de Jean-Jacques Bourdin, Apolline de Malherbe, 40 ans, « donnera rendez-vous aux auditeurs et téléspectateurs pour une nouvelle matinale info », a indiqué le groupe dans un communiqué, confirmant des informations de presse.

« Dans la perspective de l'élection présidentielle, d'un commun accord, à la fin de cette saison 2020, alors que le groupe met en oeuvre son projet de reconquête, Jean-Jacques Bourdin et la direction d'Altice Média ont décidé de donner la priorité » à Bourdin Direct, son interview de 8H35 diffusée sur RMC/BFMTV, indique le groupe dans un communiqué, confirmant des informations de presse. « Pour s'y consacrer, notamment en prévision de 2022, Jean-Jacques Bourdin cessera de présenter la matinale RMC/RMC Découverte », poursuit le groupe.

Jean-Jacques Bourdin, 71 ans, animait la matinale depuis 2001 sur RMC, qu'il avait rejoint après une longue carrière à RTL. Son remplaçant n'est pas encore connu mais RMC pourrait en profiter pour rajeunir et féminiser son antenne notoirement très masculine, en nommant à sa place la journaliste de BFMTV Apolline de Malherbe qui est déjà le joker de Jean-Jacques Bourdin. Le « projet de reconquête » de NextRadioTV inclut un plan d'économies prévoyant la suppression de 330 postes en CDI, pour faire face à l'impact de la crise du Covid-19. La filiale d'Altice, qui est largement bénéficiaire, anticipe un écroulement des recettes publicitaires post-crise sanitaire.

Les salariés du groupe ont lancé mercredi 24 juin une grève inédite contre ces mesures, poussant la direction de la première chaîne d'info française à annuler sa soirée électorale. Les salariés ont suspendu leur grève lundi « pour permettre la reprise des négociations dans des conditions favorables au plus tôt ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par