Des personnalités rejoignent l'ARPP

Veronique ARPP

Le conseil d'administration de l'Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) annonce accueillir un nouveau membre au Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) : Véronique Charlot, médecin spécialisée en psychiatrie, qui interviendra en remplacement de Pierre Acker. Responsable des structures extra-hospitalières, cette dernière a également travaillé au service de psychiatrie et d’addictologie du Pr. Dubertret au CHU Louis Mourier de Colombes, et a été chef de clinique-assistante (1988-1992). Véronique Charlot est par ailleurs titulaire du Concours National de praticien des établissements publics de santé (session 1992). Elle rejoint ainsi 9 membres impartiaux, proposés pour un tiers par le président du Conseil Paritaire de la Publicité, pour un autre tiers par Dominique Wolton, président du Conseil de l'Ethique Publicitaire et pour un dernier tiers, au sein duquel le président du Jury, par le président du conseil d’administration de l’ARPP.  Pour rappel, les membres du jury ne doivent pas avoir de liens directs avérés, ni avec la profession publicitaire, ni avec des associations ou groupes de défense d’intérêts. 

Par ailleurs, Le Conseil de l’Ethique Publicitaire, instance associée de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP), annonce l'arrivée de deux nouvelles personnalités. Sur proposition de son président, Dominique Wolton, elle accueille désormais Catherine Jean-Joseph Sentuc, scénariste, créatrice d’une école de formation aux métiers de l’audiovisuel (école Miroir) et membre du Conseil d’administration de France Médias Monde ainsi que Cristina Lindenmeyer, psychanalyste, maître de conférences HDR à l’Université Paris 7 Diderot, chercheuse associée au pôle de recherche « Santé connectée et humain augmenté » du CNRS. Pour rappel, le Conseil de l’Ethique Publicitaire est composé, à parité, de professionnels de la communication représentant les trois composantes (marques, agences, médias) de l’ARPP et, d’autre part, de personnalités qualifiées non-membres de l’association, au premier rang desquelles le président. Quant à ces personnalités, reconnues dans leur domaine d’activité ou de recherche, sont choisies pour leurs travaux et leur capacité à penser la société en mouvement. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par