Redevance : Ayrault fait marche arrière

Alors que le groupe socialiste à l'Assemblée nationale, ainsi que le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, et la direction de France Télévisions, étaient tous d'accords pour imputer une demi-redevance sur les résidences secondaires, Jean-Marc Ayrault a surpris tout le monde dans une drôle de volte-face en annonçant que cette disposition ne serait pas adoptée.

C'est un retournement de situation inattendu. En effet, le gouvernement a appuyé cette démarche depuis la fin août et a fait en sorte que le groupe socialiste dépose un amendement en ce sens. D'aucuns au sein des cabinets ministériels s'interrogent déjà sur cet acte d'autorité du Premier ministre qui met en danger le financement de France Télévisions. En effet, le groupe public va entrer quoiqu'il arrive dans le plus grand plan d'économies de son histoire. L'extension de la redevance aux résidences secondaires aurait permis de rapporter entre 70 et 100 millions d'euros pour France Télévision et lui aurait permis d'aborder 2013 plus sereinement. Le plan d'économies étant dans les mêmes ordres de grandeur.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par