Les marques désirables et mesurées

Promise Consulting présente son baromètre mensuel des marques désirables en partenariat avec le Huffingtonpost.fr. Un outil qui prend la température des marques appréciées en fonction de leurs produits ou services mais aussi de leurs valeurs, univers ou prise de positions culturelles. Les enseignes low-cost tirent leur épingle du jeu.

Sans surprise puisque les petits prix se sont déjà imposés sur le secteur de la grande distribution alimentaire (Liddl, Aldi…) ou encore de l’automobile (Dacia). Il en va de même sur le marché prêt à porter avec un trio de tête composé de Jules (21%), pendant masculin de Camaïeu appartenant à la famille Mulliez (groupe Auchan) ; du japonais Uniqlo (17%) qui a su rapidement s’établir sur le marché français avec des choix d’égéries comme l’actrice Ludivine Sagnier et Kiabi (16%) dont le slogan est « la mode à petit prix » et qui appartient aussi à l’association familiale Mulliez. Ce leader des grandes surfaces textiles, coutumier des campagnes publicitaires radio, a su s’ancrer sur ce marché depuis sa création en 1978. Le Made in France marche bien puisque 5 enseignes sur le top dix crient cocorico, Jules et Kiabi bien sur mais aussi Comptoir des Cotonniers, Armor Lux et Christine Laure. Côté notoriété, indice différent de la désirabilité, on trouve Camaïeu (84%), Naf Naf (84%), Celio (82%) et Etam (81%). Seules trois enseignes étrangères émergent dans ce classement : H&M, C&A et Diesel.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par