Alain Weill confiant dans la télé et dans sa RMC Découverte

Alain Weill, président de NextRadioTV (BFMTV, RMC), a rejeté hier le "discours" selon lequel il y aurait "trop de chaînes en France", estimant que les téléspectateurs seront "les premiers gagnants" de l'arrivée de six nouveaux arrivants sur la TNT gratuite ."Je suis agacé par le discours qui dit qu'il y a trop de chaînes en France. Les six nouvelles chaînes tombent très bien en cette période de crise. Ce n'est pas en restant avec quelques chaînes qu'on va faire venir de nouveaux annonceurs", a-t-il déclaré lors de la conférence de présentation de la grille de RMC Découverte HD 24, une des six chaînes qui seront lancées en décembre.

"Les annonceurs qui n'ont pas les moyens de venir sur les chaînes historiques viendront chez nous. C'est dans cette période de crise qu'il faut innover", a-t-il encore dit. "Les premiers gagnants de l'arrivée de ces chaînes sont les téléspectateurs", a-t-il ajouté, plaidant pour "la qualité" de leurs programmes. Les déclarations de Weill vont à l'encontre de celles de Nonce Paolini et Nicolas de Tavernost, respectivement patrons de TF1 et M6, qui considèrent que les six nouvelles chaînes vont asphyxier davantage le marché publicitaire. TF1 et M6 vont pourtant lancer deux des six chaînes. RMC Découverte va bénéficier d'un budget de 16 millions d'euros en 2013, puis de 70 millions en 2018, a également annoncé M. Weill. Les chaînes de la TNT qui ont été lancées en 2006 fonctionnent actuellement avec un budget moyen d'une quarantaine de millions. Avec sa baseline "Plus fort que la fiction", RMC Découverte va axer sa politique éditoriale sur le spectaculaire, la connaissance et le sensationnel. C'est un modèle éprouvé avec succès à l'étranger.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par