Babel, du bon et du moins bon

Dans la bible, le projet de la tour de Babel, grandiose, s’écroulait faute d’une langue commune pour communiquer. Aujourd’hui, Ministère, agence digitale, fait part de sa décision de ne pas rejoindre Babel, agence fondée par Laurent Habib. Mais c’est finalement de la discussion qu’est née cette décision.

Les négociations menées depuis cet été « ont fait apparaître de réelles différences de conception tant sur la vision du projet que sur les modes de travail et de fonctionnement et plus globalement sur la culture d'entreprise. » expliquent les fondateurs Laurent Lilti, Lucas Mongiello et Pierre Sitbon qui ont mis un terme aux négociations engagées cet été pour rejoindre Babel et ont décidé de reprendre un développement indépendant. Fondée en 2009, Ministère s’est sépcialisée en communication digitale, e-commerce et CRM avec des budgets comme Envie de Bien Manger, Bridélice, Président, Galbani (groupe Lactalis), le Bon Marché, Château Cheval Blanc, Make up Forever (groupe LVMH), Carrefour (carrefour.fr, OOshop, les Cosmétiques Design Paris), Orange. Du côté de Babel, on ignore encore quelle solution Laurent Habib va mettre en œuvre pour muscler son offre digitale. Néanmoins, l’enseigne poursuit son petit bonhomme de chemin. Elle annonce le gain de deux nouveaux budgets, Vinci Park et Korian, pour des missions de stratégie de marque et de communication. Le leader mondial du stationnement, a choisi de travailler avec Babel pour élaborer sa nouvelle stratégie de marque et l’accompagner dans l’élaboration de son offre marketing.  Quand à Korian, spécialisé dans la prise en charge de la dépendance, il charge l’agence de l’accompagner dans son nouveau projet stratégique et dans la conception de sa nouvelle communication.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par