Les journaux irlandais font payer les liens

L'association des journaux irlandais nationaux (NNI) est intervenue vendredi pour défendre sa décision de facturer à des sites Internet la publication de liens hypertexte vers des articles de presse. "La publication et la transmission de liens représentent une violation du droit d'auteur", a estimé l'organisation National Newspapers or Ireland (NNI), qui représente 16 des plus importants journaux nationaux

. Le NNI fait cependant une distinction entre la reproduction de liens hypertexte à titre personnel et celle à titre commercial. "Le NNI et ses membres n'ont jamais eu le moindre problème avec des gens qui affichent des liens pour leur utilisation personnelle", ajoute l'association dans un communiqué. Le scandale a éclaté quand une organisation irlandaise luttant contre la violence conjugale, Women's Aid, a révélé qu'une filiale de NNI lui avait demandé 300 euros pour pouvoir reproduire jusqu'à cinq liens d'articles sur son site Internet. La facture concerne des liens hypertexte vers le site d'un journal, et non pas la reproduction d'une partie ou de la totalité d'un article. Dans un blog cette semaine, l'avocat de Women's Aid, Simon McGarr, a estimé que 2012 était "l'année où les journaux irlandais avaient essayé de détruire le web".

 

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par