D8 avertie sur les bandits

Le CSA a mis en garde la chaîne D8 pour avoir diffusé un magazine montrant de façon explicite les modes opératoires retenus par des malfaiteurs et susceptibles de constituer une atteinte à l'ordre public, a annoncé l'autorité lundi. La mise en garde est le premier niveau d'avertissement du CSA, avant la mise en demeure.

En cas de récidive après une mise en demeure, le CSA peut décider, dans de très rares cas, de sanctions, comme la suppression d'une tranche de publicité, la lecture d'un communiqué d'excuses lors d'un journal télévisé ou une amende qui peut aller jusqu'à 3% du chiffre d'affaires. D8 a diffusé le 10 octobre, dans le cadre de son émission "En quête d'actualité" un reportage intitulé "Caïds des cités: le nouveau grand banditisme" dans lequel, selon le CSA, "la présentation explicite des modes opératoires retenus par les malfaiteurs sont susceptibles de constituer une atteinte à l'ordre public", alors que la convention de D8 stipule qu'elle doit veiller "dans son programme à ne pas inciter à des pratiques ou des comportements délinquants ou inciviques".

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par