Total : la version officielle

Jacques Emmanuel Saulnier, directeur de la communication du groupe, est clair et net sur la façon dont le budget Total est actuellement disputé. « Nous avons émis deux briefs simultanément, l’un sur le corporate et l’autre sur le marketing, la chronologie plaidant pour cette méthode. Pour la première fois, ces deux contrats étaient tous les deux à leur terme». Deux agences seront donc choisies, piochées au sein de trois groupes, « Publicis, Havas et Interpublic ». Le tandem gagnant fera-t-il obligatoirement partie d’un même ensemble ?

Sur ce sujet, « il sera fait au mieux des intérêts de Total », explique Jacques-Emmanuel Saulnier qui précise que la feuille de route  demande « à ce que soient maximisées les synergies et les cohérences ». Quant au quatrième groupe qui avait été « identifié et sollicité », Omnicom, ce sont deux conflits d’intérêts qui lui ont fait refuser toute participation à cette compétition : celui de la sortante CLM BBDO, dont le réseau est chargé d’Exxon, et de TBWA qui détient quant à elle le compte Eni et qui a également décliné l’invitation.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par