Chute de 94% du bénéfice net de Vivendi

Vivendi a vu son bénéfice net part du groupe s'effondrer de 93,9% à 164  millions d'euros en 2012, du fait d'éléments non récurrents, tout en  préservant un chiffre d'affaires stable (+0,6%) à 29 milliards d'euros. 

Le groupe attribue cette chute à une provision de 945 millions d'euros liée  au litige avec son concurrent américain Liberty Media aux Etats-Unis, et à une  dépréciation de l'écart d'acquisition de Canal+ France à hauteur de 665  millions d'euros.  Depuis l'an dernier, Vivendi poursuit une "revue stratégique de son  périmètre" en vue d'un recentrage stratégique sur les médias et les contenus. Pour autant le groupe a récusé mardi les rumeurs de cession de SFR et assuré vouloir  "garder et valoriser" sa filiale de téléphonie. "Aujourd'hui, SFR n'est pas à vendre", a déclaré devant la presse le  président du directoire de Vivendi, Jean-François Dubos, deux jours après  l'évocation par la presse d'une offre en gestation du câblo-opérateur  Numericable pour racheter en numéraire la totalité du capital de SFR.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par