L'UE inflige une amende record à Microsoft

La Commission européenne a infligé hier au géant américain des logiciels Microsoft une amende de 561 millions d'euros pour ne pas avoir respecté ses engagements en matière de choix de navigateur pour son système d'exploitation Windows 7. Il s'agit de la première sanction infligée parla Commission à une entreprise pour cause de non-respect de ses engagements, ce qui "constitue une infraction très grave", selon le commissaire européen chargé de la Concurrence, Joaquin Almunia.

Rappelons que Bruxelles reprochait à Microsoft de biaiser la concurrence entre navigateurs en incorporant systématiquement son propre logiciel, Internet Explorer, à Windows. La solution consistait à proposer jusqu'en 2014 aux utilisateurs un écran multichoix, leur permettant de sélectionner facilement un navigateur dans une liste à télécharger. Or, Microsoft n'a pas intégré l'écran à choix multiples au Service Pack 1 de Windows entre mai 2011 et juillet 2012. Face à cette sanction, Microsoft a reconnu hier "son entière responsabilité » dans « l'erreur technique qui a provoqué le problème et pour laquelle (ils) se sont excusés ».

 

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par