Les femmes, les médias et les loisirs numériques

Médiamétrie s’est penchée sur les pratiques médias et loisirs numériques des femmes. Bonne nouvelle, en 25 ans selon l’Insee, elles ont gagné plus d’une heure par jour sur le ménage et les courses. L’étude Media in Life1 de Médiamétrie montre la vie des femmes davantage scandée que celle des hommes par des « activités courantes » mais les deux sexes se distinguent peu sur le temps consacré aux médias et aux loisirs numériques.

Le pic de l’audience radio se situe pour les femmes comme pour l’ensemble des Français de 13 ans et plus, autour de 8 heures le matin. Pour la télévision aussi, leur consommation est conforme à celle de l’ensemble des individus : un pic le midi et un autre, plus élevé, le soir en prime time. L’usage du téléphone fixe ou mobile se répartit tout au long de la journée tandis que la musique s’écoute davantage après 16h. Des différences subsistent. La plus marquée est leur moindre pratique des jeux vidéo alors que l’ensemble de la population joue de plus en plus à mesure que la journée s’écoule. Les femmes sont aussi moins touchées par le visionnage de vidéo en soirée. Elles demeurent de grandes consommatrices de télévision : elles la regardent en moyenne 4h22 par jour, contre 3 heures 48 pour les hommes de plus de 15 ans. Ainsi sont elles surreprésentées dans l’auditoire de la télévision (56 % au lieu de 52 % dans la population). Ce qui ne les empêche pas d’être des lectrices assidues : 87% ont acheté un livre au cours des 12 derniers mois vs 80% des hommes selon le Baromètre de l’Economie Numérique de l’Université Paris Dauphine. Elles sont aussi spectatrices de cinéma. Mais la pénétration d’Internet demeure tout au long d’une journée légèrement inférieure chez les femmes que dans l’ensemble de la population. Elles restent légèrement sous-équipées en smartphone et en tablettes tactiles, mais l’écart se comble. Sur Internet aussi, la parité est réalisée. Hommes et femmes se répartissent à égalité dans la population internaute. Ils sont à égalité pour le visionnage de bandes annonces, de clips, de séries… Mais pas sur les vidéos de sport consultées par près de 24 % des hommes et à peine 5 % des femmes. Les femmes internautes téléchargent moins que les hommes des contenus tels que film, musique, vidéo. D’ailleurs, elles sont un peu moins nombreuses que les hommes à écouter de la musique en ligne (48% des femmes vs 52,1% des hommes). Elles font confiance à l’achat en ligne mais un peu moins que les hommes (65% des femmes ont confiance contre 70 % des hommes). En revanche, les internautes femmes cherchent les bonnes affaires en ligne, les coupons de réduction, les achats groupés… Elles sont plus « sociales » : en janvier 2013, elles sont près de 18 millions (8 femmes internautes sur 10) à fréquenter les réseaux sociaux et les blogs en France et y ont passé 6h50, contre 4h07 pour les hommes. Plus de la moitié d’entre elles consultent tous les jours ou presque les sites communautaires.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par