La neutralité du net en péril?

Après le l’IAB, c’est  au tour l’Association des services internet communautaires (Asic) de s’émouvoir du projet de Mozilla de prévoir un blocage par défaut des cookies sur la prochaine version de son navigateur Firefox. Pour l’Asic, « cette mesure, si elle voyait le jour, risquerait d’avoir un impact sur les revenus publicitaires générés par de nombreux éditeurs et créateurs utilisateurs des plates-formes mises à leur disposition par les intermédiaires de l’internet et à terme remettre la gratuité de certains services offerts aux utilisateurs ».

“Il ne revient pas à un éditeur de logiciel de procéder par défaut au blocage d’un outil technique même si ce dernier peut être utilisé à des fins publicitaires”, rappellent les dirigeants de l’ASIC.  Cette polémique intervient alors que le Conseil national du numérique a estimé dans un avis qu’il était urgent d’intégrer le principe de la neutralité du net dans la loi. Une position qui n’est pas celle de la ministre de l’Economie numériique, Fleur Pellerin qui dans l’interview qu’elle nous a accordé et qui est publiée dans le numéro 20 de CB News estime, à propos de la neutralité du net, qui selon elle « n’est pas un concept juridique », que «l’'Etat ne peut régler ces questions par la loi, car elle figerait des situations dans un système qui est très évolutif ».

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par