L'HADOPI étudie les stratégies de consommations illicites d'œuvres en ligne

La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (HADOPI) vient de publier une étude à la fois quantitative et qualitative sur "les stratégies d’accès, notamment illicites, développées par les internautes pour accéder à la musique, aux films et aux séries TV sur Internet". Réalisée par l'institut CSA, elle propose une infographie qui liste les trois étapes de l'accès illicite. La première, dite étape de "renseignement", explique que les "consommateurs illicites" sous "le poids de habitude" et suivant le bien consommé seront entre 25 et 35% à se rendre au moins une fois par semaine d'abord sur un site licite pour trouver des idées de biens à consommer ensuite de manière illicite.

Pour la seconde étape, celle de "l'accès à l'oeuvre", l'étude de l'institut CSA relève que 74% des consommateurs illicites déclarent aller toujours sur les mêmes sites illicites qu'ils connaissent. Au sein même de cette seconde étape, se déclinent même trois stratégies : celle du repli, du contournement et de partage. Enfin, la troisième étape de "consommation" met notamment au jour une consommation dématérialisée qui se fait le plus souvent sur des œuvres récentes (moins de 6 mois). Ainsi, 71% des consommateurs illicites avouent-ils consommer des séries TV de moins de 6 mois.

L'intégralité de l'étude est consultable ici.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par